Parcourir les technosols

J’ai longtemps résisté à ces Voyages en sol incertain de Matthieu Duperrex (@urbain_) comme pour m’endiguer du charroi primal d’une transformation du monde qui ne me concernait pas, pensé-je. Mais la transformation des mondes nous concerne tous !

Dans ce livre envoûtant, Duperrex nous transporte dans ses bagages, d’un voyage géologique l’autre, d’une balade d’un delta à l’autre, du Mississippi au Rhône, théâtres des mêmes transformations du monde.

Entre essai et poésie, Duperrex nous amène au ras du sol, pour nous montrer à la fois le combat perdu des êtres vivants, et l’incroyable prise industrielle dont nous nous servons pour démolir le monde. Il nous montre le charroi de la transformation, les pollutions visibles et invisibles, la puissance de la dérégulation que nous imposons au monde. Comme Tsing ou Morizot, il souligne l’impossibilité de notre déprise, tant notre intervention est profonde.

Derrière ces territoires subjugués qui s’envasent, s’ensalent, disparaissent… nous façonnons des technosols, nous endiguons la “nature”, nous démantelons la “balance des forces”. Nous voilà face à des mondes que nous n’avons pas su apprécier, avec lesquels nous n’avons pas su composer… Que nous n’avons su que défaire, décomposer… Et que nulle nostalgie ne ramènera. Quand bien même nous souillerions nos chaussures de colorants de boue… Pour croire que nous pouvons entrer encore en relation avec “la texture du monde”. Magique et poétique !

Hubert Guillaud

A propos du livre de Matthieu Duperrex, Voyages en sol incertain, enquête dans les delta du Rhône et du Mississippi, éditions Wildproject, mai 2019, 200 pages.

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s