Est-ce Chicago ?

Il y a des musiques qui restent collés à une époque de nous-mêmes. Engluées dans le temps. Elles nous évoquent toujours quelque chose de nous passé quand on les lance. Elles font références à un autre nous-mêmes, sans que nous sachions bien lequel. Elles s’associent à des souvenirs incertains. Elles possèdent un rythme qu’on a oublié et qui pourtant nous fait trépider, enfoncé en nous-mêmes. Notre mémoire auditive se réveille. Est-ce Chicago ?

La musique, comme la madeleine, remémore des souvenirs quand on y trempe son oreille. On n’est pas sûr de se revoir ailleurs. C’était quand ? Quel âge avions-nous quand nous écoutions ce morceau en boucle ? Où étions-nous ? A quel endroit nos jambes étaient pris du même tremblement qu’aujourd’hui ? Avions-nous bu aussi ? La musique était-elle aussi forte ? Etait-ce Chicago ? Ou ailleurs ? La musique nous renvoie à notre mémoire… Mais en même temps, elle a tellement été là, qu’elle n’a rien fixé, qu’elle ne lui a rien associé. Un vélux. Une sous-pente. Est-ce si sûr ? 1994 ? Plus tard ? Ou était-ce ? Où étais-je ? Cela n’a pas d’importance. Ce devait juste être Chicago. Ou pas.

Soul Coughning. Is Chicago ? Is not Chicago !

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s